3

Les 4 accords toltèques

Conférence : Les 4 accords toltèques D'après le livre de Don Miguel Ruiz

Apprendre à vous connaître grâce aux 4 accords toltèques

Apprendre à se connaître est un des points clés pour vivre dans le bien-être, connaître ses forces, ses fragilités. C’est un sujet qui est souvent abordé lors de mes coachings.

Je vous partage une conférence sur le thème des 4 accords toltèques que j’ai animée.

D’après le livre de Don Miguel Ruiz, chaman, homme d’amour.

« Au Cercle de Feu, à ceux qui nous ont précédé, à ceux qui sont présents, et à ceux qui doivent encore venir ».

La conférence en audio ci-dessous…

Où si vous préférez lire…

 

Introduction : les toltèques

Le 1e accord : que votre parole soit impeccable

Le 2e accord : quoiqu’il arrive, n’en faites pas une affaire personnelle

Le 3e accord : ne faites pas de suppositions

Le 4e accord : faites toujours de votre mieux

 Pour conclure : le nouveau  rêve : le paradis sur terre

 

Introduction : les toltèques

Femmes et hommes de connaissance, scientifiques et artistes, formant une société vouée à explorer et préserver la connaissance spirituelle et les pratiques des anciens. Les maîtres étaient nommés Naguals.

Au fil des millénaires, les Naguals ont été contraints de dissimuler la sagesse ancestrale et de la préserver dans l’ombre. La connaissance ésotérique des Toltèques s’est transmise et incarnée au fil des générations.

Les prophéties anciennes avaient annoncé la venue d’un âge au cours duquel il serait nécessaire de redonner la sagesse au peuple. Cette sagesse est décrite comme un mode de vie qui se distingue par la facilité d’accès au bonheur et à l’amour qu’elle procure.

 

Le 1e accord : que votre parole soit impeccable

Il est le plus important et le plus difficile à honorer. Il est si important qu’à lui seul il vous permettra de transcender votre vie actuelle pour parvenir à ce niveau qui est appelé le paradis sur terre.

Parole :

Votre parole est votre pouvoir créateur.

C’est par elle que vous manifestez les choses. La parole n’est pas seulement un son ou un symbole écrit. C’est une force, elle représente votre capacité à vous exprimer et à communiquer, à penser et donc à créer les évènements de votre vie.

C’est un instrument magique, mais comme une lame à double tranchant, concrétiser l’enfer ou créer la beauté.

L’esprit humain est semblable à une terre fertile dans laquelle les graines sont continuellement semées : des opinions, des idées, des concepts.

La parole est une graine.

L’esprit humain est très fertile, mais également pour les semences de peur.

Chaque être humain est un magicien. Par notre parole, nous pouvons soit jeter un sort à quelqu’un soit l’en libérer.

Exemple :

« Si seulement j’étais intelligente…mais je dis être stupide sinon je n’aurai pas fait tout ça ».

Puis un jour, quelqu’un capte votre attention et par sa parole, vous fait découvrir que vous n’êtes pas stupide. Vous croyez cette personne et vous concluez un nouvel accord. Résultat, vous vous sentez moins stupide et vous n’agissez plus stupidement.

Et inversement.

Impeccable :

Le mot impeccable vient du latin pecatus, qui signifie péché et du radical im- qui signifie sans ; impeccable signifie donc sans péché.

Un péché est quelque chose que vous commettez contre vous-même. Vous agissez contre vous-même lorsque vous vous jugez ou critiquez pour n’importe quoi.

Etre impeccable, c’est ne rien faire contre soi-même. Lorsque vous êtes impeccable, vous assumez la responsabilité de vos actions, mais vous ne vous jugez pas, vous ne vous critiquez pas.

Le péché commence avec le rejet de soi.

Quand j’insulte quelqu’un dans la rue, il semble que je me serve de la parole contre l’autre. Mais en réalité, je l’utilise contre moi car l’autre va me détester et sa haine ne me fera pas de bien.

Si je vous aime, vous m’aimerez.

Si je vous insulte, vous m’insulterez.

Avoir une parole impeccable, c’est faire bon usage de votre énergie, cela signifie que vous l’utilisez dans le sens de la vérité et de l’amour de vous-même.

La seule chose qui puisse rompre ce mauvais sort est de conclure un nouvel accord fondé sur la vérité. La vérité est ce qu’il y a de plus important si l’on veut que sa parole soit impeccable. D’un côté de l’épée se trouvent les mensonges qui créent de la magie noire, de l’autre la vérité qui a le pouvoir de rompre les sorts. Seule la vérité vous affranchira.

Les sorts…la pire forme est ce qu’on appelle la médisance.

La médisance est la pire forme de magie noire, parce que c’est du pur poison.

Elle est devenue la principale forme de communication de la société humaine.

Si l’on compare l’esprit humain à un ordinateur, la propagation de rumeurs est l’équivalent d’un virus informatique.

Si vous comprenez le 1e accord, Que votre parole soit impeccable, vous verrez tous les changements qui peuvent se produire dans votre vie : des changements, tout d’abord, dans votre manière d’être avec vous-même, et ensuite dans votre manière d’être avec les autres, surtout ceux que vous aimez le plus.

Lorsque votre parole est impeccable, vous vous sentez bien ; vous êtes heureux et en paix.

L’impeccabilité de la parole peut vous conduire  à la liberté personnelle, à un succès immense et à l’abondance. Elle peut supprimer toute peur et la transformer en joie et en amour. Vous pouvez vivre au paradis au milieu de milliers de gens vivant en enfer, parce que vous êtes immunisés contre cet enfer.

 

Le 2e accord : quoiqu’il arrive, n’en faites pas une affaire personnelle

Si je vous dis : « hé, espèce d’idiot ! » Sans même vous connaître, ce que je dis ne  vous concerne pas, cela me concerne moi. Si vous en faites une affaire personnelle, vous allez peut-être croire que vous êtes idiot. Peut-être même vous demanderez-vous : comment a-t-il deviné ? Est-il clairvoyant, ou est-ce que tout le monde voit à quel point je suis idiot ?

Vous faites une affaire personnelle de ce qui vous est dit parce que vous donnez votre accord. Dès lors, le poison s’infiltre en vous et vous êtes piégé dans l’enfer. La raison pour laquelle vous vous faites piéger est ce que l’on appelle l’importance personnelle, c’est-à-dire l’importance que l’on se donne lorsque nous faisons de tout une affaire personnelle, nous partons du principe que l’autre sait ce qu’il y a dans notre monde, et nous essayons d’opposer notre monde au sien.

Ce que les gens disent, ce qu’ils font et les opinions qu’ils émettent dépendent seulement des accords qu’ils ont conclus dans leur propre esprit.

En faisant une affaire personnelle de tout ce qui vous arrive, vous devenez une proie facile pour tous les prédateurs, tous ceux qui pratiquent la magie noire, à leur insu, par leur parole.

Vous ingurgitez toutes leurs ordures émotionnelles qui deviennent alors les vôtres. Mais si vous ne prenez rien personnellement, vous êtes protégé tout en étant au beau milieu de l’enfer. L’immunité au poison, en plein enfer, est le cadeau que vous offre cet accord.

Peu m’importe ce que vous pensez de moi, je n’en fais jamais une affaire personnelle.

Je sais que si vous êtes heureux, vous me dites, « Catherine tu es un ange », mais que si vous m’en voulez, vous dites, « Catherine tu es un monstre ».

Ce que vous pensez, ce que vous ressentez, c’est votre problème, pas le mien. C’est votre façon de voir le monde. Cela ne me touche pas personnellement, parce que vous n’êtes confronté qu’à vous-même, pas à moi.

Vous pouvez me dire, « Catherine, ce que tu dis me blesse ». Mais  ce n’est pas ce que je vous dis qui vous blesse : ce sont vos propres plaies intérieures qui réagissent lorsqu’elles sont touchées par mes propos. Vous vous blessez vous-même.

Je suis votre prétexte pour vous mettre en colère. Et cette colère est provoquée par votre peur. Si vous vivez sans peur, si vous aimez, ces émotions n’ont aucune place en vous.

Lorsque vous vous sentez bien, tout ce qu’il y a autour de vous est bien.

Vous aimez toute chose, parce que vous vous aimez vous-même. Quoi que les gens fassent, quoi qu’ils ressentent, qu’ils disent ou pensent, n’en faites pas une affaire personnelle.

Ce n’est donc qu’en faisant l’inventaire des accords que nous avons conclus que nous mettrons en lumière tous nos conflits intérieurs.

Les humains sont d’accord pour s’aider mutuellement à souffrir. Si vous avez besoin qu’on vous maltraite, vous trouverez facilement quelqu’un pour le faire.

Les personnes dépendantes à la souffrance  chercheront une justification à leur souffrance, ce n’est qu’un accord qu’ils renforcent chaque jour.

Si quelqu’un ne vous traite pas avec amour et respect, prenez comme un cadeau qu’il vous quitte un jour. S’il ne le fait pas, vous passerez certainement des années à souffrir avec lui (ou elle).

Quand vous aurez l’habitude de ne jamais faire une affaire personnelle de ce qui vous arrive, vous vous éviterez de nombreux problèmes dans votre vie.

Vous serez immunisé contre les magiciens noirs ; aucun sort ne peut vous affecter, aussi puissant soit-il. Et si vous mettez en pratique les 2 premiers accords toltèques, vous romprez 75 % de ces micro-accords qui vous enferment dans le rêve de l’enfer.

Ecrivez cet accord sur un bout de papier et collez-le sur votre frigo pour vous en souvenir en permanence.

Au fur et à mesure que vous prendrez l’habitude de cet accord, vous n’aurez plus besoin de faire confiance à ce que les gens disent ou font.

Il vous suffira d’avoir confiance en votre capacité à effectuer des choix responsables. Vous n’êtes jamais responsable des actions d’autrui, seulement de vous-même. Vous pouvez choisir de toujours suivre votre cœur. Vous pouvez demeurer dans un état de félicité et l’enfer n’aura aucune prise sur vous.

 

Le 3e accord : ne faites pas de suppositions

Nous avons tendance à faire des suppositions à propos de tout. Le problème est que nous croyons ensuite qu’elles sont la vérité.

Nous faisons des suppositions sur ce que les autres font ou pensent, forts de quoi nous en faisons une affaire personnelle.

Nous médisons sur la base de ces suppositions. Comme on a peur de demander des explications, on prête des intentions à autrui, on fait des suppositions.

Il vaut toujours mieux poser des questions que de faire des suppositions, parce que celles-ci nous programment à souffrir.

On ne voit et on n’entend que ce que l’on veut bien entendre. Lorsque nous ne comprenons pas une chose, nous faisons une supposition quant à sa signification, et lorsque la vérité se fait jour, la bulle de notre rêve éclate et nous découvrons que les choses n’étaient pas du tout comme nous le pensions.

Exemple :

 « Mon amour va transformer cette personne ».

Mais ce n’est pas vrai. Votre amour ne change personne. Si les autres se transforment, c’est parce qu’ils veulent changer et non parce que vous en avez le pouvoir.

On n’a pas à justifier l’amour. L’amour est présent ou il ne l’est pas. L’amour véritable consiste à accepter les autres tels qu’ils sont sans essayer de les changer.

Si vous décidez  de vivre avec quelqu’un, si vous voulez conclure cet accord, il est préférable de le faire avec celui ou celle qui est exactement tel que vous le souhaitez. Trouvez quelqu’un que vous n’avez pas à changer.

De même, cette personne doit aussi vous aimer tel que vous êtes, sans avoir besoin de vous changer.

Le meilleur moyen de vous empêcher de faire des suppositions est de poser des questions.

Chacun a le droit de vous dire OUI ou NON, et vous avez la possibilité de dire OUI ou NON.

 

Le 4e accord : faites toujours de votre mieux

Il ne reste plus qu’un accord, mais c’est celui qui transforme progressivement les 3 autres en habitudes solidement ancrées en nous. Le 4e accord concerne l’application des 3 premiers : faites toujours de votre mieux.

Mais rappelez-vous que votre mieux ne sera jamais le même d’une fois à l’autre. Tout est vivant, tout change constamment. Les matins où vous vous réveillez frais et débordant d’énergie, votre mieux sera meilleur que lorsque vous êtes fatigué en fin de soirée.

Votre mieux variera selon que vous êtes en pleine forme et heureux, ou irrité, en colère, ou encore jaloux. Selon votre humeur, votre mieux peut changer d’un instant à l’autre, d’une heure à la suivante, d’un jour au lendemain. Il évoluera aussi au fil du temps.

Indépendamment de toute évaluation quantitative, continuez à faire  de votre mieux : ni plus, ni moins. Si vous vous acharnez à vouloir faire davantage que votre mieux, vous dépenserez plus d’énergie qu’il n’en faut et en fin de compte votre mieux s’avérera insuffisant.

Lorsque vous en faites trop, vous vous videz de votre énergie et vous agissez contre vous-même, avec pour conséquence qu’il vous faut davantage de temps pour atteindre votre but.

Faites donc simplement de votre mieux, quelles que soient les circonstances de votre vie.

Et si vous ne jugez pas, il n’est pas possible de subir la culpabilité, la honte et l’autopunition.

Exemple :

Il était une fois une fois un homme qui voulait transcender sa souffrance. Il se rendit dans un temple bouddhiste pour trouver un maître qui puisse l’aider. Quand il trouva le maître, il lui demanda : « maître, si je médite 4h par jour, combien de temps me faudra-t-il pour atteindre la transcendance « ?

Le maître le regarda et lui dit : « si tu médites 4h par jour, peut-être parviendras-tu à transcender ton existence dans 10 ans ».

Convaincu qu’il pouvait faire mieux que cela, l’homme lui demanda : « oh, maître, et si je méditais 8h par jour, combien de temps cela me prendrait-il ? »

Le maître le regarda et lui répondit : « si tu médites 8h par jour, il te faudra probablement 20 ans.

Mais pourquoi cela prendrait-il plus longtemps si je médite plus ? interrogea l’homme ?

Le maître lui répondit : « tu n’es pas là pour sacrifier ta joie  ni ta vie. Tu es là pour vivre, pour être heureux et pour aimer. Si tu fais de ton mieux en méditant 2h, mais que tu y consacres 8h à la place, tu ne feras que tu fatiguer, tu passeras à côté de ton objectif et tu n’apprécieras pas ton existence.

Fais de ton mieux, et peut-être apprendras-tu que, peu importe la durée de ta méditation, tu peux vivre, aimer et être heureux.

Les 3 premiers accords toltèques ne fonctionnent que si vous faites de votre mieux.

Vous pouvez conclure l’accord suivant aujourd’hui même :

« Je choisi d’honorer les 4 accords toltèques ».

Si vous rompez un accord, recommencez le lendemain et à nouveau le jour suivant.

 

Pour conclure, le nouveau  rêve : le paradis sur terre

Le rêve que vous vivez est votre propre création. Vous avez le pouvoir de créer l’enfer, comme vous pouvez créer le paradis.

Utilisez simplement votre imagination, et quelque chose d’extraordinaire se produira.

Fermez les yeux… ouvrez votre cœur…

Vous verrez alors de l’amour émaner des arbres, de l’amour descendre du ciel, de l’amour jaillir de la lumière. C’est un état de béatitude.

Imaginez que vous avez la permission d’être heureux et de jouir pleinement de votre vie…

Imaginez-vous vivre sans craindre d’exprimer vos rêves…

Imaginez-vous vivre sans craindre d’être jugé par autrui…

Imaginez-vous vivre sans juger les autres…

Imaginez-vous vivre sans craindre d’aimer et de ne pas être aimé…

Imaginez-vous vivre sans avoir peur de prendre des risques et d’explorer la vie…

Imaginez-vous tel que vous êtes…

La seule raison pour laquelle vous êtes heureux est parce que vous en faites le choix.

 

Le 1e accord : que votre parole soit impeccable

Le 2e accord : quoiqu’il arrive, n’en faites pas une affaire personnelle

Le 3e accord : ne faites pas de suppositions

Le 4e accord : faites toujours de votre mieux

En matière de développement personnel, la recherche de bien-être et d’harmonie reviennent souvent.

Aujourd’hui, savez-vous ce qui vous bloque pour atteindre le bien-être et l’harmonie que vous recherchez ?

Parlons-en ensemble lors d’une séance diagnostic et ainsi faire le point sur vos besoins.

 

Lumineuse journée

Catherine

A lire également :

 


Et si nous faisions plus amples connaissances ? Contactez-moi pour une séance diagnostic gratuite.

Commentaires 3

  1. Pingback: Comment atteindre la perfection - J'admire la vie

  2. Pingback: Comment être capable de vous adapter aux situations nouvelles : la première fois | L'ArbrOfées

  3. Pingback: Etre aligné ou être authentique | L'ArbrOfées

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.