Comment développer son intuition

développer son intuition

En différenciant le mental de l’intuition. Connaître cette différence est une clé importante pour développer son intuition.

Cela fait 2 jours que je me prends littéralement la tête pour vous parler de la différence entre le mental et l’intuition.

  • Cela tourne en boucle depuis 2 jours.
  • Je me sens dirigée par mon mental et ça m’agace.
  • Et si c’est du mental alors ce n’est pas de l’intuition. J’écris mille et un scénarios dans ma tête

Je suis sûre que vous connaissez aussi.

Hier, je suis allée jardiner pour avoir cette intuition de comment parler du mental pour développer son intuition et rien.

J’avais besoin de l’écrire. J’avais besoin de rencontrer mon mental pour ensuite rencontrer mon intuition, comme on rencontre 2 personnes et ainsi développer mon intuition.

Sommaire :

  • Développer son intuition : le constat
  • Développer son intuition : le mental est directif
  • Développer son intuition : le mental est répétitif
  • Développer son intuition : le mental est conditionnel
  • Développer son intuition : le mental aime remplir le vide
  • Développer son intuition : Le mental est logique, rationnel.
  • Conclusion : Mon intuition a 3 portes d’expression 

Développer son intuition : le constat

J’ai compris que le mental est :

  • Directif (et culpabilisant)
  • Répétitif (et contrôlant)
  • Conditionnel
  • Contre le vide

Développer son intuition : le mental est directif

Pour rencontrer mon mental, je l’imagine comme étant une personne. Cette personne dirige ma vie à ma place et me parle de façon autoritaire. Il est culpabilisant.

  • Fais ceci
  • Tu as oublié de faire cela
  • Tu n’as pas pensé à …

La liste des phrases est longue. Comment vous parle-t-il ?

J’ai longtemps laissé mon mental diriger ma vie à la manière d’un parent autoritaire. Un de mes trucs pour reprendre le contrôle et laisser mon intuition me guider est de dire NON, de m’affirmer.

Une clé : m’affirmer, dire NON

Développer son intuition : le mental est répétitif

J’ai eu des périodes dans ma vie où j’étais très perfectionniste. Ce que je faisais n’était jamais assez bien fait. Il en fallait toujours plus, toujours mieux. Je me souviens des premières fois où j’ai écrit des articles de blog. Je m’étais fixé une liste de points à vérifier.

Exemple :

  • Le titre est-il pertinent
  • Les sous-titres sont-ils justes
  • Les images sont-elles bien choisies
  • Les bons liens dans l’article
  • La bonne dimension de l’article
  • Le nombre de mots dans l’article
  • L’alignement des mots
  • Les synonymes
  • La structure

Cela tourne en boucle dans ma tête. Je relis mon article. Je change, je rechange. Je modifie. Je prends beaucoup de temps à le relire et le réécrire.

Je sais dans mon exemple que pour écrire un article, il est important de vérifier certains points pour que Google référence correctement mon article mais mon côté répétitif devenait excessif lorsque je n’arrivais pas à le publier. C’était mon objectif. Je perdais du temps à le rendre « parfait ».

Une clé : accepter l’imperfection de ce que je produis

Développer son intuition : le mental est conditionnel

C’est tout le contraire de l’amour inconditionnel, l’amour sans aucune condition.

Et si tu fais cela alors tu auras, alors tu seras…

Et si que … blablabla

Et si que … blablabla

Mon mental répète des scénarios, imagine des plans, invente des histoires. Je suis maintenue dans ma tête, comme suspendue dans le vide. Je ressens des émotions désagréables.

Et dans tout cela, il ne se passe rien.

Je me suis rendue compte de mon mental conditionnel en particulier dans mon activité.

Plus il prenait le contrôle plus je mettais de l’énergie dans mon activité et moins je me sentais bien.

Quand j’accompagne, je vis les choses dans l’instant, je suis pure intuition.

Pour communiquer sur mon activité, je me sers des réseaux sociaux. Il m’arrive de ne pas être pure intuition car il y a une forme de logique pour communiquer. Je sens la limite et mon mental fait des nœuds dans ma tête.

Une clé : s’observer même si cela est désagréable, observer le mental en train d’agir pour le reconnaître et ensuite le faire taire.

Une clé : pour identifier mon mental, j’imagine que c’est une personne à qui je parle

développer son intuition

Développer son intuition : le mental aime remplir le vide

Mon mental a horreur du vide. Il le remplit. Il adore remplir le vide.

Comment fait-il ?

Et bien, en pensant. Sa nourriture est la pensée.

Il pense à tout sauf au présent.

Mon mental pense au passé. Il se souvient. C’était mieux avant, c’était mieux à cette époque.

J’étais :

  • Heureuse
  • Jeune
  • En bonne santé

J’avais :

  • Tout ce que je voulais
  • Un travail qui me plaisait
  • Une bonne rémunération

Mon mental pense au futur.

Demain :

  • je ferais tel métier
  • je serais avec telle personne
  • J’aurais une grande maison
  • J’aurais une nouvelle voiture

Quand mon mental pense à hier, je suis souvent nostalgique. Alors je deviens triste, je pleure.

Quand mon mental pense à demain, je suis souvent impatiente. Alors j’ai peur que mes rêves ne se réalisent pas. J’ai de plus en plus peur.

Mon mental cherche le bonheur dans sa tête, dans ses pensées.

Je vous ai décrit quelques-uns des symptômes du mental lorsque l’énergie est bloquée.

Le mental a une fonction à la base, qui est souvent oubliée.

Développer son intuition : Le mental est logique, rationnel.

Quand le mental est bien utilisé, à quoi sert-il ?

Il sert à structurer les pensées. Les pensées sont une énergie qui doit être utilisée de façon efficiente, efficace.

Prenons l’exemple d’une voiture.

La pensée est l’essence (énergie)

Si j’appuie sur l’accélérateur sans passer de vitesse, je brûle de l’essence et la voiture n’avance pas.

C’est la même chose pour les pensées. Si je laisse les pensées tourner dans ma tête sans passer à l’action, je n’avance pas.

Le mental est utilisé comme carburant pour sa logique, son raisonnement et c’est tout.

Il m’aide par exemple à structurer mes propos, l’article que j’écris.

De quelle façon ? A ma manière d’un plan.

I)

   1)

   2)

      a)

      b)

II)

   1)

   2)

III)

Le contenu de mes propos s’intègre dans ce plan.

Le contenu de mes propos est mon intuition. Le contenu est ma matière vivante. Le contenu sans structure n’aura pas de forme.

La pensée apporte la forme. L’intuition apporte le fond.

C’est mon intuition qui m’a guidée à écrire cet article.

L’énergie dans mon exemple est les mots qui sortent de ma tête pour s’imprimer sur le papier.

L’écriture est une action.

L’énergie est passée de mon mental, à l’action qui devient instinctive. Pour moi, l’instinct est d’écrire sur le papier. Lorsque j’écris avec un ordinateur cela est moins intuitif pour moi. Je sens l’énergie qui bloque un peu dans le mental. Mon mental a besoin de contrôle ce que j’écris. J’accepte ce contrôle pour le libérer.

J’appelle mon  action : l’inspiration.

développer son intuition

Conclusion

Mon intuition est arrivée ce matin en me levant. Je n’étais pas très bien. Un peu mélancolique. J’ai ressenti le besoin d’écrire.

J’ai pris un post it pour écrire quelques mots.

Le papier était trop petit. J’ai pris le cahier sur lequel j’écris d’habitude.

J’ai écrit ce que vous êtes en train de lire.

Mon intuition aujourd’hui s’est exprimée par l’écriture.

Mon intuition a 3 portes d’expression :

  • Le chant ou la parole. Mon énergie sort, se transforme par ma voix
  • Une activité manuelle, le jardinage, le tricot, la peinture. Mon énergie sort, se transforme par mes mains
  • Une activité physique, la marche, le vélo. Mon énergie sort, se transforme par mes pieds.

Ma voix, mes mains, mes pieds sont 3 points d’ancrage.

Voilà comment je développe mon intuition. C’est un magnifique outil.

Mon message : je me sens différente, je suis originale, intuitive, avec des dons spirituels que j’assume.

Si vous vous reconnaissez dans mon message, venez me rejoindre à mon prochain atelier en ligne 100% offert que j’organise jeudi 7 mars à 15h30.

Voici le lien : https://bit.ly/2EgaYN4

Je vous apprendrais à faire de votre intuition votre alliée dans votre vie personnelle et professionnelle.

Avec amour.

Catherine Collin de l’ArbrOfées


Et si nous faisions plus amples connaissances ? Contactez-moi pour une séance diagnostic de 30mn offerte.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.