Loading color scheme

J'accepte d'être moi toute une aventure

 Ou comment je sors de « J’en ai marre que ma mère m’empêche ! »

Hello chère âme divine, j’imagine que si tu arrives sur mon article, tu cherches des réponses pour prendre ta place, pour incarner ta mission de vie. Tu perçois des blocages en toi, en lien avec ta famille humaine, tes parents, ta mère en particulier.


Pendant très longtemps, j’étais en colère, contre ma mère en premier lieu, contre la terre entière en fait. Beaucoup de choses m’énervaient et je ne savais quoi faire. La colère m’empêchait de trouver ma place. Je pleurais souvent, la mélancolie m’habitait.
Je me sentais victime et je cherchais des sauveurs. Je n’ai trouvé que des persécuteurs.


En fait je me cherchais. Il m’a fallu un certain temps pour me trouver, moi Catherine Collin de l’ArbrOfées.
Mon prénom, mon nom de naissance et mon nom divin étaient là, en moi.
J’avais envie d’une nouvelle aventure, accompagnée de ma guide Ludivine. J’avais envie d’aventure, telle une adolescente.

Ni une, ni deux, à moi cette nouvelle aventure : J'accepte d'être moi
En écrivant cet article, je me suis rendue compte également qu’une femme célèbre l’avait écrite il y a fort longtemps.

J'accepte la grande aventure d'être moi
Simone de Beauvoir dans Cahiers de jeunesse



J'accepte d'être moi : ma nouvelle aventure



Alors je suis allée chercher ce qui était bloqué en moi qui m’empêchait de vivre pleinement ma vie.
Je savais que c’était du côté de ma vie personnelle que je devais regarder, du côté de mes racines. C’est à cet endroit-là que ses trouvaient mes réponses.
Etais-je prête à regarder au-dedans de moi ? Oui, c’est un grand OUI !
La petite fille en moi m’a parlé.
Que m’a-t-elle dit ?
J’en ai marre que ma mère m’empêche ! Ma douleur devenait insupportable.



J'accepte d'être moi : ma lignée maternelle


Mon blocage était en lien avec ma mère.
Je ressentais de la peur, sous cette peur, de la colère et sous cette colère de la tristesse.
La tristesse de n’avoir pas pu sauver ma mère de ses souffrances passées. J’ai dû regarder en face cette souffrance. Je voyais également la souffrance de ma grand-mère et de sa propre mère. Je me reconnectais à ma lignée de femmes et j’avais accès à leurs souffrances.
J’ai vu des femmes fortes et fragiles, des femmes courageuses et amochées par la vie. J’ai vu des femmes qui ne montraient pas leurs émotions, alors j’ai fait de même.
J’avais parfois envie de hurler de douleur ma souffrance et comme elles je me taisais.
J’avais pourtant furieusement envie d’être moi.
Où trouver ce modèle de femme que je cherchais pour me construire ?
Car je portais en moi le poids des douleurs de ma lignée. J’avais envie de m’en libérer, de rompre les chaînes.
J’avais envie de me défaire de l’histoire de mes parents, pour construire ma propre histoire, accueillir et accepter ma différence.


J'accepte d'être moi : ma victoire


Je me suis libérée de quoi ?
Je me suis libérée de mon impuissance à aider ma mère lorsque j’étais enfant. Etait-ce de ma responsabilité de l’aider ? Non.
J’ai cru que j’aurai pu la sauver. J’ai compris que la seule et unique personne que je pouvais sauver était moi-même.
En brisant cette chaîne dans cette nouvelle conscience, j’étais en train de guérir ma blessure de rejet.
J’ai accepté de déposer le masque que je portais, vous savez le masque de la fuyante.
J’ai accepté de me regarder sans fard, sans maquillage dans le puits de la destinée.
Qu’ai-je vu ?



J'accepte d'être moi : les mémoires karmiques


Je me suis redécouverte, rayonnante et lumineuse.
En me connectant à ma lignée, j’ai eu accès à certaines mémoires de mes vies antérieures.
Il était question de surpuissance ou d’impuissance. La mémoire m’est revenue et j’ai retrouvé de façon encore plus puissante mes pouvoirs de guide, de coach et de guérisseuse. C’était une plongée dans le passé, dans ce puits de la destinée.
J’ai été et je suis une grande enseignante de la lumière. J’accueille aujourd’hui ma lumière, ma source, la Source que je sers depuis de nombreuses années. Je suis au service du divin féminin et j’enseigne à travers mes accompagnements à se connecter à la lumière, à l’amour. Je t'appelle chère âme divine en tant que maman de cœur à me rejoindre, à retrouver ton clan, ta famille d’âme, à recevoir mes enseignements et le moment venu pour toi, à les transmettre.


Si tu as un message à partager, si tu souhaites briser tes chaînes et prendre ta place d’entrepreneure spirituelle pour te mettre au service de la Source, alors je t’invite à postuler pour une séance diagnostic de 30 mn que je t’offre, si tu remplis les prérequis : https://larbrofees.com/votre-seance-diagnostic

4 j accepte d etre moi 2

Avec amour

Catherine de l'ArbrOfées

J’accompagne les entrepreneures spirituelles qui cherchent leur place à incarner leur mission de vie.

Vous voulez vous révéler ?

Cheminer avec moi

Image
Image
Image

Inscrivez-vous à ma newsletter

Adresse courriel :

Prénom:


L'ArbrOfées - Accompagnement & développement spirituel. Développer votre posture d'entrepreuneur spirituel avec l'ebook meditation 3d

Publish modules to the "offcanvs" position.