Comment colmater ses fuites énergétiques

Comment colmater ses fuites énergétiques

La vidéo

Je pense qu’il vous est déjà arrivé de ressentir, en la présence d’une personne, soit une grosse fatigue, soit une envie de partir, de fuir, de vous sentir mal, ou même aussi peut-être en rentrant chez vous, une forte envie de manger, comme s’il y avait quelque chose qui était un petit peu dérangé à l’intérieur de vous, des nausées, des envies de vomir, une migraine.

Est-ce que cela vous est déjà arrivé, ce genre de chose ? Souvenez-vous. Rappelez-vous un petit peu. C’était auprès de quelle personne ? Dans quelle situation ? Et est-ce que cela vous arrive de façon régulière ?

Souvent, le corps physique, il vous dit déjà des choses : de là où vous en êtes, de ce qui se passe dans votre environnement, donc écoutez-le. Un animal, quand il se sent en danger, la première chose qu’il fait, c’est qu’il part. Donc observez-vous un petit peu dans vos situations, quand vous êtes en présence d’une personne, d’une situation, et ce que vous dit votre corps physique, votre corps émotionnel, les pensées que vous pouvez avoir, déjà cela vous donne des indications.

J’aimerais vous parler des profils de personnes que vous pouvez attirer, des personnes qui justement vous provoquent des fuites énergétiques. Il y en a cinq.

Les fuites énergétiques : Le premier, c’est ce que je vais appeler l’intimidateur.

C’est la personne qui a tendance à prendre le dessus sur vous, à vous faire un peu peur, à vous emmener dans vos retranchements, et qui vous vampirise par sa façon de prendre le dessus sur vous, et vous, vous sentez une petite chose et vous ne pouvez rien faire. Celui-là n’est pas facile. Que ce soit à titre personnel ou en entreprise, il se met un peu comme une espèce de parent qui sait tout, il sait toujours mieux que vous, et il a tendance un peu à vous faire peur. Donc ça, c’est le profil de l’intimidateur.

Les fuites énergétiques : Le second, c’est le profil de l’indifférent.

Vous êtes en présence de quelqu’un et une personne un peu snobante, un peu distante, et étrangement vous vous sentez attiré par cette personne, et c’est là où vous lui donnez de l’énergie, par votre attention, et il va vraiment attendre, et vous allez vous approcher. Vous allez le questionner, vous allez essayer d’entrer en relation avec lui, et lui n’a de cesse que de prendre de la hauteur, de la distance, de l’indifférence. C’est comme ça qu’il vous vampirise.

Les fuites énergétiques : Le troisième profil, c’est le profil de l’exagérateur.

Je suis sûre que vous en avez déjà rencontré, des gens qui sont théâtraux : Et c’est trop, et c’est tout, et c’est machin, et c’est truc, et c’est bidule, avec des grands gestes. Ils parlent fort, ils répètent souvent les mêmes mots. Ça, c’est le profil de l’exagérateur. Donc quand il est dans sa scène de vie, sa scène de théâtre, il vous capte l’attention, et là il vous vampirise. Eh bien vous, vous l’observez, vous le regardez, c’est chouette. Sauf que peut-être, là, vous ne sentez pas que la personne est en train de vous vampiriser. Cela passe par là, il y a un truc au niveau du plexus, et vous donnez, vous donnez.

Les fuites énergétiques : Le quatrième personnage intéressant, c’est le plaintif.

Celui qui est toujours comme un petit Caliméro : « C’est dur la vie, j’en ai marre, je n’y arriverai pas tout seul, il faut que tu m’aides, et patati, et patata… ». Donc c’est quelqu’un qui est toujours dans la plainte et qui a toujours besoin d’aide. Il n’y arrivera jamais tout seul, comme un petit enfant. Donc il cherche à se faire prendre en main, prendre en charge pour qu’on puisse l’aider, c’est toujours trop difficile pour lui. Donc là, à chaque fois que vous donnez vous êtes dans une posture de sauveur, et vous essayez de le sauver. Sauf que comme cette personne ne peut pas être sauvée, de toute façon, c’est sa posture, elle va continuer à toujours prendre l’énergie dans la plainte. Donc voilà, fuyez.

Les fuites énergétiques : Le cinquième profil, c’est le profil de l’interrogateur.

Celui qui est toujours en train de vous questionner pour un oui, pour un non : « Et si que ? Et si pas que ? Et si alors ? Et si on faisait comme cela ? Tu ne penses pas que ? bla bla… » Celui-là aussi, il vous capte l’attention en vous posant toujours des questions, et souvent il n’y a pas de réponse. Parce qu’aller chercher un « Pourquoi le ciel est bleu et pourquoi le vent, et pourquoi… ? » On n’en finit pas, des questions. L’important ce n’est pas qu’il trouve des réponses, c’est qu’il attire votre attention en vous posant la question.

Voilà donc les cinq profils. Je répète : l’intimidateur, l’indifférent, l’exagérateur, le plaintif et l’interrogateur.

Observez-vous par rapport à là où vous en êtes, quel type de profil est-ce que vous attirez le plus, le plus souvent, et quelle est ou quelles sont les réponses que vous apportez, en temps normal, face à ce type de profil ? Moi je vous invite à essayer d’identifier quand vous sentez que vous êtes en perte énergétique, en fuite énergétique, que vous donnez justement de l’énergie à l’autre, comment vous pourriez faire pour justement ne plus lui donner cette énergie ? Je vais vous partager quelques clés juste après. Sachez que vous le remplissez d’énergie par votre présence, qu’il soit à distance ou en face à face, donc vous avez une zone de fragilité, et là je vous demande d’être vigilant pour justement fermer.

Je prendrai un exemple que je partage souvent avec mes clientes : vous avez dans votre corps physique sept litres de sang qui servent à votre fonctionnement physiologique. Imaginez que là, au niveau de vos veines, vous permettez à l’autre de se brancher directement, et vous lui dites : « Allez-y, servez-vous, si j’en ai trois litres ou quatre litres ça sera très bien, je peux fonctionner avec moins. » Et là, vous lui donnez, vous lui donnez. Cela paraît stupide, sauf qu’au niveau énergétique c’est ce que vous faites, parce que l’autre ne peut vous prendre votre énergie si vous ne donnez votre consentement. C’est vous qui donnez le consentement pour que l’autre vous vampirise. C’est vous qui ouvrez la porte. C’est vous qui donnez la clé. Donc la première des choses, c’est de fermer, c'est-à-dire d’enlever les tubes et de fermer la prise. Ça c’est important, et c’est de votre responsabilité.

Quelques clés pour pouvoir justement colmater ces fuites énergétiques : la première c’est d’être dans la présence, dans la pleine présence de cet instant présent, là où vous êtes. Observez-vous, sentez, si vous vous sentez mal, eh bien partez tout simplement, et si vous ne pouvez pas, essayez de mettre une bulle de protection autour de vous pour éviter le plus possible d’être vampirisé, et essayez de trouver la réponse adéquate face à la demande qui est en face et qui n’est pas juste.

Une autre clé, c’est d’aller dans la nature, de vous ressourcer dans la nature. C’est de votre responsabilité de maintenir votre niveau d’énergie, donc quoi de mieux que d’être dans la nature, que ce soit la forêt, la mer. Marchez, bougez, mettez votre corps en mouvement pour qu’il puisse se recharger auprès des arbres, auprès de tout ce qui vous fait du bien. Soyez créatif.

Une autre clé importante, c’est la bonne alimentation. Il est vraiment important de bien nourrir votre corps physique avec des bons éléments nutritionnels le moins industrialisés possible. Donc faites attention à votre santé physique.

Un autre point important, c’est le sommeil. Ecoutez-vous au plus juste. Si vous avez besoin de dormir sept heures ou dix heures, faites-le le plus possible. C’est là où vous allez pouvoir colmater vos fuites énergétiques. Votre corps physique a besoin de repos pour que toutes vos cellules soient connectées et qu’elles aillent toutes dans la même direction qui est votre chemin de lumière.

Et puis un dernier point que j’ai déjà peut-être partagé : triez vos relations. Faites le choix de vous éloigner des personnes qui sont toxiques, qui vous vampirisent. Vous êtes là pour vous donner du bon pour vous, pas pour nourrir l’autre. Si chacun s’occupait de sa propre vie, cela irait beaucoup mieux. Donc faites un tri autour de vous pour vous protéger, pour vous isoler quand vous sentez que vous êtes épuisé, que vous êtes fatigué. Prenez des vacances chaque fois que vous avez du temps, ressourcez-vous avec tout ce qui vous fait du bien. C’est vraiment important et c’est de votre responsabilité.

J’espère que ce que je vous partage va vous permettre de colmater vos fuites énergétiques, si vous avez envie de le partager, sous la vidéo, je vous invite. Si vous avez d’autres clés que vous avez trouvées pour justement colmater ces fuites, merci beaucoup de les partager.

Je vous dis à très bientôt, belle journée.

Avec amour.

Catherine Collin de l'ArbrOfées


Et si nous faisions plus amples connaissances ? Contactez-moi pour une séance diagnostic de 20mn offerte.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.