1

Comment j’assume mes dons

dons

Je me souviens

Aussi loin que je me souvienne, je me suis toujours sentie différente, pas vraiment de ce monde.

Je voyais mes parents et je ne les reconnaissais pas vraiment. Je vivais beaucoup dans ma tête. Je me sentais super éveillée, pleine de vie, pleine de magie.

A 5 ans,  mes parents ont déménagé et là ça a été le choc, la cassure à l'intérieur de moi. Tous mes repères ont été effacés, anéantis.

J’étais perdue.

J’ai vécu 30 ans en regardant ma vie passer, en étant une spectatrice de ma propre vie, en étant un peu « à côté de mes pompes ». Je n’étais plus maître de mes choix, j’ai vécu un véritable un no man’s land.

A 35 ans, après l’arrêt d’un métier qui ne me convenait pas, je cherchais un nouveau sens à ma vie, je commençais à déprimer. Sur les conseils d'un médecin, j’ai consulté une psychothérapeute. Je n’imaginais pas un instant passer 13 ans en thérapie.

Après ces 13 ans passées à travailler sur moi, j’ai pu renaître à la vie. Pendant 13 ans, ma thérapeute m'a permis petit à petit de revisiter tout mon passé, de mettre en lumière toutes mes zones d'ombre et de me réincarner vraiment dans ma vie. Grâce à sa présence, j’ai pu me souvenir, j’ai pu remettre du sens dans ma vie, j’ai pu revisiter ma vie d'enfant, ma vie d'adolescente, ma vie de femme, ma vie d’épouse, ma vie de mère.

J'ai souffert atrocement pendant ces 13 années. La douleur était parfois insupportable, tellement mes choix de vie étaient la négation de moi-même.

Comment ai-je pu me mettre dans un tel bazar de vie ?

Comment ai-je pu laisser les autres, les personnes proches décider de ma vie ?

Comment ai-je pu me laisser influencer de la sorte ?

Où était cette Catherine pleine de vie qui, à 5 ans s’émerveillait de tout, se sentait libre, heureuse et invincible ?

J’avais envie de la retrouver, parce que elle c'était moi.

J’étais en colère contre moi et triste d'avoir perdu tout ce temps à faire plaisir aux autres et à m'oublier.

13 longues années où ma thérapeute a joué le rôle de maman, de papa, et de toutes ces personnes dont j’avais besoin de me souvenir pour laisser partir mon passé, le laisser dans le passé, une fois pour toute. Elle a été en miroir, toutes ces parties de moi qui avaient besoin de se regarder, de s'écouter, de se dire, de se pardonner.

Pendant les 2 premières années je la voyais toutes les semaines. Cela c’est espacé à tous les 15 jours. J’ai même essayé tous les mois et je suis revenue à tous les 15 jours.

Ce n'était pas pour moi une guide spirituelle mais plutôt une guide en développement personnel qui m'a permis de beaucoup apprendre sur moi. Cela a été, vous imaginez bien, un investissement important en temps et en argent, le prix à payer pour renaître, pour être vraiment moi, moi Catherine Collin.

Grâce à ce travail sur moi, j'ai appris à m'affirmer, à dire NON, à me choisir, à dire OUI pour moi.

Le plus grand OUI pour moi a été de reprendre ma liberté de femme et de quitter le père de mes enfants. J’ai pu retrouver ma liberté d'être et de faire. Je lui avais donné les clés de ma vie que j'ai reprises. Ce sont mes clés désormais et je les garde pour moi.

J’ai également quitté ma mère pour reprendre ma liberté et ne plus être seulement une fille, la fille de … mais être une femme dans sa pleine puissance.

J’ai renoué avec ma mère plus tard. Je me suis pardonnée des erreurs que j'ai pu commettre.

Assumer mes dons.

Après l’accompagnement avec ma thérapeute, je n'en étais pas encore à assumer mes dons. C'est venu bien plus tard.

Parallèlement à cette thérapie, qui m'a permis de faire un grand pas, j’ai choisi un prêtre pour m’accompagner sur le chemin spirituel. Nous avons cheminé ensemble pendant environ 6 ans.

J'ai toujours été attirée par la spiritualité. A cette période de ma vie, je me suis rapprochée de la paroisse de mon quartier. J'ai rencontré le prêtre qui arrivait justement dans cette paroisse. Il a accueilli favorablement ma demande d’accompagnement spirituel, demande peu courante, m’avait-il dit. Nous avons appris à nous connaître avec le temps. J'ai étudié avec lui les Écritures. J’ai donné de mon temps et de mon énergie à cette paroisse. C'étaient des moments magiques.

J’ai le souvenir que nous avons initié ensemble le projet de rénovation du chœur de l’église. Dans mon engagement à participer à la vie paroissiale, j’ai suivi pendant 2 ans une formation pour laïcs voulant s'investir dans la vie de L’Église. Cette formation était dispensée entre autre par un professeur de théologie. La conclusion de cette formation s’est effectuée par l’écriture d’un mémoire intitulé : « Du jardin d'Eden à la Jérusalem céleste, signes et symboles ».

J'ai senti le souffle divin du changement arriver. Ma thérapeute a pris sa retraite et le prêtre qui m’accompagnait a été muté. Ils ont été pour moi un nouveau père et une nouvelle mère. Mon Enfant Intérieure a pu grandir et avancer, libérée de ses blocages. J’ai eu besoin d’intermédiaires pour me reconnecter au divin.

Aujourd’hui, je reçois ma guidance spirituelle directement de la Source d’Amour.

Mais revenons à mes dons.

Comment sont-ils arrivés ? Pas dans un grondement de tonnerre.

Tout était déjà en place depuis ma naissance.

Parallèlement à ces accompagnements, je me suis formée au coaching (humaniste centré sur la personne).

Car, pour une Entrepreneure de Lumière, il ne suffit pas d’avoir des dons, que je nomme la connexion à la lumière, elle a besoin de transmuter cette lumière dans la matière, dans la vie incarnée, avec les règles de vie occidentale du 21e siècle.

Voilà le sens de ma formation. Cela a été une base qui m’a permis en suite de prendre ma place.

Commencer à prendre ma place

Formation terminée, diplôme en poche j'ai continué mon chemin sans coacher tout de suite.

A cette époque, je donnais des cours d'arts plastiques en indépendante. J'ai adoré transmettre, partager. Cela allait au-delà de la technique. J’ai eu jusqu’à 25 élèves par semaine pendant 6 ans. Nous avons vécu des moments magiques, faits de cours, de partage, de rencontres et d’expositions de fins d’année, de vernissages, de repas.

Certaines de mes élèves venaient chercher autre chose que purement des cours d'arts plastiques.

J’ai senti à nouveau le souffle divin et j’ai choisi d’arrêter de donner des cours. Un nouveau chapitre de ma vie était en train de se clôturer, un autre de s’ouvrir. J’étais en train d’écrire un nouveau chapitre de ma vie.

Revenons à ma formation de coach. J'étais l'atypique dans cette formation à destination des accompagnants en entreprise.

Quelques années après ma formation, après avoir effectué différents travails alimentaires, j’ai retrouvé le directeur de l'école de coaching lors d’une conférence qu’il animait.

Je suis allée, je pense inconsciemment, chercher une autorisation à exercer ce métier de coach. Validation qui m’a été donnée.

Je crois que mes dons de clairvoyance ont commencé à apparaître à partir de cet instant.

Je me suis lancée seule dans l'entrepreneuriat, sans aucune peur, sans idée de ce qui allait se passer par la suite, sans projection, sans business plan, avec simplement l'envie furieuse d'avancer, de coacher, d'accompagner. Je sentais qu’il y avait quelque chose de plus grand que moi, qui me poussais à avancer.

C’était agréable, confortable, car après avoir quitté ce dernier travail alimentaire à cause duquel j'ai fait un long burn out (un message de la Source pour me permettre de me réaligner et être dans ma mission d’accompagnante, je l’ai compris après), j’ai pu bénéficier du complément de Pôle Emploi pour débuter mon activité.

Tout était parfait pour démarrer ma mission. Ce qui était le plus magique, c’est que le complément de Pôle Emploi s’est arrêté le jour où, pour la première fois, mon chiffre d'affaires a atteint 1300 € par mois. J’avais réussi, grâce à mon travail, grâce à ma persévérance, à générer 1300 € de chiffre d’affaire.

Mes dons, à cette époque, étaient encore endormis. Je n’en avais pas réellement conscience.

Je me suis rendue compte que mon humeur, mon attitude influençait mon chiffre d'affaire.

Lorsque j’étais bien, il était stable ou augmentait, lorsque je doutais il baissait.

https://larbrofees.com/seance-diagnostic-developpement-personnel/

Les grandes périodes de doute

J’ai vécu des grandes périodes de doute.

Suis-je vraiment destinée à ce métier d’accompagnante ?

Pourquoi la Source ne m'aide-t-elle pas plus à réaliser ma mission ?

Pourquoi est-ce que je sens aussi abandonnée ?

Et bien je vous le donne en mille, cela m'a poursuivi jusqu'à mon déménagement en Alsace en 2018.

« Ai foi en mon amour, en ma divinité donc en ta divinité et tu recevras l'Abondance. »

La Source d'Amour

Le message a fini par être compris et intégré il y a peu. J’ai appris ma leçon de vie : Avoir la foi. Si je doute de ma mission, la source me le fait rapidement savoir. J’ai ressenti dans mes tripes comme il est douloureux d’avoir le doute.

La leçon que j’ai apprise : « A l’instant présent, est-ce que tout est parfait ? Ma réponse est OUI ».

J’ai appris à poser mes intentions avec justesse, à poser des actions alignées, et à laisser le Seigneur Tout Puissant choisir le bon moment pour me récompenser, me donner l’Abondance dans la matière.

Lorsqu’une cliente vient à moi lors d’une séance où il est question de doute, je lui réponds que c’est une étape sur son chemin de croissance et d’expansion de son âme afin qu’elle puisse accéder à des plans supérieurs. Toutes mes clientes passent par cette étape, c’est normal. Comment accompagner une cliente qui doute si je ne l’ai moi-même pas vécu dans ma propre chair.

J'ai vu ma non-foi exister, mon chiffre d’affaire baisser. Mon chiffre d’affaire en baisse était directement en lien avec mes dons que je ne voulais pas complètement accueillir ni accepter.

Nous y voilà, comme on le dit dans ma Bourgogne natale.

Le problème avec un grand P était posé.

J’accueille mes dons.

Tant que je n’accueille pas mes dons, tant que je ne les assume pas pleinement, au grand jour, aux vues de tout le monde, je n’aurai droit à l’Abondance que de façon épisodique. Et toc ! J’ai bien reçu le message.

Lorsque j’étais en Bourgogne, j'ai commencé à sentir mes dons. Je les ai utilisés de façon parcimonieuse. Je me cachais derrière mes outils de coaching, c'était beaucoup plus confortable.

En fait, avec le recul, je me suis rendue compte que mes dons s'exprimaient lorsque je faisais peindre mes clientes. Mon premier don à s'exprimer était en lien avec la peinture intuitive.

Je me souviens d’une cliente, qui était beaucoup dans le mental. Lors d’une séance, elle est venue avec une question, une problématique et pour trouver la réponse je lui ai proposé de peindre. Elle cherchait à s'affirmer dans son activité d'entrepreneure. Elle cherchait à prendre sa place et ne comprenait pas pourquoi c'était si difficile. Je lui propose de dessiner son royaume.  Elle choisit une feuille A4 sur laquelle elle peint. Elle arrive aux limites de la feuille et elle s'arrête de peindre.

Je lui pose la question : « Que faites-vous maintenant ? »

Elle me regarde et me réponds : « Je n'ai plus de place, la feuille est trop petite. »

Elle n'entendait pas sa réponse.

En tant que guide, j’ai fait écho à ses paroles : « Je n'ai plus de place, la feuille est trop petite. »

Elle était vraiment bloquée. Je lui propose alors de prendre d'autres feuilles et de les poser à côté, de les scotcher et de continuer à créer. Après un moment, elle termine sa création. Afin qu’elle ressente sa place, je lui demande d’entrer dans sa création, de s’installer dans son royaume.

  • Comment est votre royaume ?
  • Il est trop petit, trop étroit.
  • Vous avez pourtant rajouté des feuilles.
  • J'ai besoin de l'agrandir.

Elle venait de se rendre compte de son problème et avait trouvé la réponse en le ressentant. Elle a concrétisé par la suite sa découverte en élargissant son activité et ses offres.

Grâce à ma cliente, j’ai pris conscience de mes dons de canal de lumière en proposant cet exercice, en lien avec mon univers féérique, en lien avec le monde magique. Je lui ai fait la lecture intuitive de sa création. Je vous raconte une toute petite partie de l'histoire. Nous sommes allées regarder ensemble, le choix des dimensions du papier, le choix des couleurs utilisées en lien avec les chakras, ce que les formes dessinées racontaient, tous les messages que son âme ne captait pas et que je percevais.

Mon don s'est exprimé par la clairaudience, la clairvoyance et cela a démarré en pratiquant la lecture intuitive des créations de mes clientes.

Je me sentais encore bloquée, je voulais progresser dans l'exploration de mes dons mais nada, ça ne bougeait pas. J’ai continué à canaliser les créations de mes clientes qui étaient toujours ravies.

J’ai animé plusieurs stages en France et en Belgique sur le thème de l'Enfant Intérieur et sur le thème de l’Équilibre des Polarités toujours en canalisant les créations. C'était magique. Je me souviens d'une de mes clientes lors d'un stage, qui a été bouleversée lorsque je lui ai parlé de son jumeau perdu. Cela a été une véritable révélation pour elle. Elle a pu mettre des mots sur ses maux. Nous avons poursuivi par un travail individuel pour accéder à d’autres messages de son âme.

dons

J’ai animé plusieurs stages en France et en Belgique sur le thème de l'Enfant Intérieur et sur le thème de l’Équilibre des Polarités toujours en canalisant les créations. C'était magique. Je me souviens d'une de mes clientes lors d'un stage, qui a été bouleversée lorsque je lui ai parlé de son jumeau perdu. Cela a été une véritable révélation pour elle. Elle a pu mettre des mots sur ses maux. Nous avons poursuivi par un travail individuel pour accéder à d’autres messages de son âme.

Quels ont été les messages pour mon âme, pour assumer mes dons ?

Il y a un peu plus d'un an, j’ai ressenti le besoin de bouger. Je ne me sentais plus à ma place, mon royaume était trop petit.

Changer de lieu de vie me faisait peur et en même temps j'avais très envie de partir pour un autre ailleurs, un vrai paradoxe. J'imagine que vous vous reconnaissez également.

J'ai pris mon courage à deux mains et j'ai déménagé de Dijon à Dijon, d’un appartement à une maison où j'ai fait le choix d’avoir mon lieu de vie et mon cabinet au même endroit.

Ce pas, ce step, ce gap m'a permis de m'ouvrir au divin. Là, j'ai pu recevoir de nouveaux messages à l'intérieur de moi. C’est toujours étrange et magique, difficile à expliquer avec des mots.

J'ai reçu un nouveau message : « Tu vas bientôt déménager. »

Zut, flûte, non, je n’ai pas envie de déménager, je viens juste d'emménager, de refaire toutes les peintures, je me sens bien. Et je dois repartir.

Pas le temps de poser mes valises. 4 mois et demi après avoir emménagé, je déménageais à nouveau, cette fois ci, pour l'Alsace où je vis désormais. Le message était Ô combien juste.

Pourquoi la Source m’a-t-elle soufflé que j’allais déménager ?

J’avais demandé un royaume plus vaste. Le pas de Dijon à Dijon était trop petit.

Quelle surprise m'attendait ? Une surprise d’ordre personnelle et une surprise d’ordre professionnelle.

Dans ce royaume m’attendait un roi. Dans ce royaume m’attendaient mes nouveaux pouvoirs.

Mais pour accéder à mon roi et à mes nouveaux dons, je devais sortir de ma zone de confort pour traverser ma zone des expériences de vie, comme je la nomme, avec plein de trucs qui font peur, et accéder à ma zone de magie, accéder à mon nouveau royaume, à mon château, à ma forêt enchantée. Mon pas a été de 250 km.

J'ai tourné une page de 28 ans de vie dijonnaise pour devenir alsacienne et découvrir mes nouveaux pouvoirs.

Je ne les ai pas accueilli et accepté tout de suite en arrivant mais au bout de quelques mois. Le nouveau moi plus aligné et plus puissant a vu le jour : Guide spirituelle.

Auparavant je me nommais coach en développement personnel, professionnel et spirituel.

Comment concrétiser mes nouveaux pouvoirs ?

Au-delà du côté « chouette c’est génial », il y a le côté, si j’ai de nouveaux pouvoirs, c’est que des personnes en ont besoin. J’ai ressenti la très grande responsabilité qui est la mienne pour assumer mes dons et continuer avec amour, bienveillance, respect.

Je percevais un peu la clairvoyance et la clairaudience.

Aujourd'hui la claire sentience est apparue avec la claire connaissance et la claire conscience.

Grâce à la clairvoyance je vois au-delà et je transmets.

Grâce à la clairaudience j'entends au-delà et je transmets.

Grâce à la claire sentience, mes corps subtils (physique, énergétique, émotionnel, mental …) sentent et je transmets.

J'ai accès à la claire connaissance et je transmets.

Comment mes dons se matérialisent-ils ?

J'étais en séance dernièrement avec une de mes clientes à mon cabinet. C'est une personne qui avance très vite. Souvent lors des séances, nous échangeons verbalement et pour elle, cela suffit à faire monter sa vibration. Au moment où elle est prête pour aller plus haut, elle perçoit et me dit : « Catherine vos yeux, votre regard est en train de changer. » Elle perçoit en temps réel comme moi la présence de la Source d'Amour dans ce lien à cet instant. Elle voit avec ses yeux la lumière qui descend sur nous, qui nous enveloppe.

Je perçois dans mon corps ce qu'elle perçoit, elle me le décrit. Notre corps physique s’efface presque à la vue de l’autre. Des images visuelles, des messages visuels apparaissent, ils font partie du secret de la séance.

C'est un pur moment d’instant de grâce et de magie pour toutes les deux. Nous pourrions rester des heures comme cela. Je lui parle, je lui transmets mon enseignement par ma présence connectée à la Source d'Amour. Le Divin se sert de ma voix, de mon corps pour transmettre ces messages d’amour.

Lorsque ce qu'elle avait besoin d'apprendre a été transmis, l'heure est passée, c'est comme s’il ne s’était écoulé qu’une seule minute. Le temps a été distordu, l'espace a été expansé, la lumière divine est apparue. En repartant chez elle en voiture, parfois elle continue à recevoir des messages.

Il faut être prêt pour avoir ce haut niveau de connexion.

Avec une autre cliente, à distance cette fois-ci, cela passe par la clairaudience et par la claire sentience. Elle me décrit les choses qu'elle est en train de vivre dans sa pratique du soin énergétique et en lui transmettant mon enseignement, ce que j'entends de la Source, je réponds à toutes ses questions. Je ressens dans mon corps ses points de blocage, ses zones d’ombre. Je lui partage un mot, un prénom et son âme s'ouvre. Sa blessure saigne et guérit presque instantanément.

Aujourd'hui, grâce à tout le travail que nous avons effectué, les fêtes de Noël pour elle seront véritablement des moments de joie, une joie du cœur, une joie de l'âme. Son ancienne blessure est désormais guérie. Elle a en cadeau reçu, de nouveaux pouvoirs de connexion à la Source d’Amour.

Clairvoyance, clairaudience, clairsentience, claire connaissance.

La claire conscience me permet aujourd'hui de m’auto soigner. Et, je sais, en me laissant guider, où trouver la réponse si j'ai besoin d'un soin externe, ne pouvant le faire moi-même. La Source me guide vers la bonne personne et la magie opère. Cela me permet de continuer à élever ma vibration et d'être de plus en plus lumineuse, de plus en plus pure pour accompagner mes clientes.

Pour résumer et pour le rendre visible comme cela m'a été demandé, prendre ma place, je vous le partage.

Je suis Catherine Collin de l’Arbrofées, guide spirituelle.

J’ai accès à la claire clairvoyance, à la clairaudience, à la clairsentience, à la claire connaissance et à la claire conscience.

Je cherche les Entrepreneures de Lumière qui ressentent un appel de leur âme à élever leur niveau de conscience et accéder à ses outils merveilleux pour devenir accompagnantes, pour transmuter la lumière dans la matière.

Si vous vous reconnaissez dans mes paroles, dans mon vécu, dans mon expérience de vie, dans mon histoire de vie, si cela fait écho en vous, venez à moi pour à votre tour apprendre, être enseigner à transmuter la lumière dans la matière, dans une pratique de guidance qui sera la vôtre, avec les outils que vous aurez choisi de développer, en accord avec votre âme et la Source d'Amour et à votre tour enseigner.

https://larbrofees.com/seance-diagnostic-developpement-personnel/

A très bientôt

Avec amour

Catherine de l’ArbrOfées



Et si nous faisions plus amples connaissances ? Contactez-moi pour une séance diagnostic de 20mn offerte.

Commentaires 1

  1. Pingback: Voyage en terre du passé | L'ArbrOfées

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.