Comment se relier au divin et se libérer de la souffrance ?

se relier au divin

Etes-vous de ceux, de celles qui cherchent à se relier au divin et qui ont du mal à trouver leur chemin. Plus vous êtes perdu, plus vous chercher dans de lectures, dans des conférences, et plus vous vous perdez à force de chercher. Étrange ...

Se relier au divin par la présence et la pleine conscience

Se connecter à l’instant présent. Etre pleinement présent à soi. C’est une des difficultés d’aujourd’hui, où le monde fonctionne essentiellement sur le mode de la pensée. On occulte souvent le ressenti et l’action est trop souvent en lien avec le virtuel. Pourrait-on se passer d’un ordinateur ? Pas sûr.

Et pourtant la présence à soi n’a besoin d’aucun  artifice. Faire et vivre avec les objets, les outils de son époque en étant dans le présent, ni dans le passé, ni dans le futur.

Comment faire ?

Déjà en prenant conscience que vous habitez pleinement votre corps, vous n’êtes pas 2 (mon corps et moi)  mais 1.

En prenant conscience de votre souffle vital, de votre respiration, de votre inspire, de votre expire, de votre cœur qui bat dans votre poitrine.

En prenant conscience, en accueillant et en acceptant vos pensées, vos émotions et vos sensations.

Se relier au divin par l’acceptation de ce qui est sans lutter

Quand vous entrez en lutte contre ce qui est douloureux, vous accentuez votre état de mal-être et cela devient un cercle vicieux. Plus vous avez mal, plus vous continuez à souffrir, et plus vous avez mal.

Quelle est votre douleur physique qui revient souvent ?

Quelle est l’émotion la plus prégnante ?

Comment gérez-vous vos pensées sombres ?

Combien de temps vous faut-il pour chasser ce genre de pensées ?

 

Laissez votre douleur physique être, laissez vos émotions exister, laissez vos pensées vous traverser.

 

Acceptez cela comme un message dont vous n’avez pas encore le décodeur.

Si vous nourrissez votre loup noir, tout va s’aggraver.

Si vous nourrissez votre loup blanc, tout va finir par s’effacer avec le temps. Ayez foi.

 

La légende du loup blanc et du loup noir :

Un vieux chef Indien Cherokee utilisa une fable avec deux loups pour enseigner la vie à son petit-fils.

Il commença, « C’est un combat terrible qui se produit entre deux loups. L’un est mauvais, il n’est que colère, envie, tristesse, regret, avidité, arrogance, auto apitoiement, culpabilité, ressentiment, sentiment d’infériorité, mensonges, faux orgueil, sentiment de supériorité et ego. »

Alors que l’autre loup, dit-il : « est bon, et n’est que joie, paix, amour, espoir, sérénité, humilité, bonté, bienveillance, empathie, générosité, vérité, compassion et foi. »

Selon le chef Indien, cette bataille intérieure est vécue par chacun d’entre nous sur cette terre, « Ce combat terrible se passe aussi en toi, et à l’intérieur de chacun. »
Le petit-fils demanda : « Grand-père, lequel des deux loups va gagner? »
Le vieux Cherokee sourit et répondit simplement: « Celui que tu nourris. »

Quel loup souhaitez-vous nourrir chaque jour ?

loup noir loup blanc

C'est en conscience un des exercices que nous travaillons avec mes clients. Les bénéfices : être conscient de ses schémas internes répétitifs, les accueillir afin de les observer et de les intégrer pour ne plus souffrir. Si vous ressentez le besoin de nourrir votre loup blanc, parlons-en lors d'une séance diagnostic.

Si vous êtes déjà avancé, venez à moi pour une séance de guidance.

Faites en sorte chaque soir de revisiter votre journée, d’être dans la gratitude, de remercier la Source d’Amour et d’avoir cette conscience que vous êtes en vie avec un destin à accomplir.

Faites en sorte chaque soir de remettre vous soucis à l’Univers afin qu’il les dissolve. Remettez vos compteurs à zéro.

Lutter ne sert à rien, juste à aggraver votre mal-être. Acceptez ce qui est, ou si cela ne vous convient pas, changer ce qui peut être changé.

Se relier au divin par la connexion à ses 5 sens

Une manière d’être dans la présence est d’accepter d’être incarné et de se connecter à ses 5 sens. S’ils sont présents en vous, c’est qu’ils ont une utilité, TOUS !

C’est comme le fait que vous ayez 2 mains. Il ne vous viendrait pas à l’idée de dire : « J’ai 2 mains mais ma main gauche ne me sert à rien. » Essayez de couper un morceau de nourriture avec une seule main, ou de conduire avec une seule main. Pas facile.

Donc tous vos sens vous sont utiles, alors utilisez-les.

Quel est celui ou ceux que vous utilisez le plus ? Le moins ? Pour quelles raisons ?

Je vous propose quelques exercices afin d’aiguiser votre présence.

Les 5 sens

  • Trouvez le calme à l’extérieur de vous et en vous.
  • Observez-vous.
    • Connexion à la vue. Que voyez-vous à l’extérieur ? A l’intérieur ?
    • Connexion à l’ouïe. Qu’entendez-vous à l’extérieur ? A l’intérieur ?
    • Connexion à l’odorat. Que sentez-vous à l’extérieur ? A l’intérieur ?
    • Connexion au goût. Quel goût percevez-vous qui vient de l’extérieur ? De l’intérieur ?
    • Connexion au toucher. Que percevez-vous au niveau de votre corps, à l’extérieur ? A l’intérieur ?
  • Trouvez une échelle de valeur afin de mesurer votre état.
    • 🙁     😐    🙂
    • ⓪      ⑤     ⑩
    • Créez la vôtre
  • Dans quelles parties de votre corps ressentez-vous ?
    • Un bien-être
    • Un mal-être
    • C’est neutre
  • Y a-t-il des émotions qui s’expriment ?
    • Tristesse
    • Colère
    • Peur
    • Soucis
    • Joie
  • Y a-t-il des pensées récurrentes ?
    • Positives
    • Négatives

Je vous invite à faire cet exercice de présence chaque fois que vous ressentez un bien-être et/ou mal-être, dans un premier temps afin de vous observer sans agir.

Cet exercice est-il aidant pour vous ? Quel changement s’opère en vous ?

Le chemin de la conscience et de la présence est un chemin d’apprentissage de chaque instant qui demande régularité, discipline et non attente d’un résultat.

 

 

Lumineuse journée

Catherine de l'ArbrOfées

A lire également :

 

 


Et si nous faisions plus amples connaissances ? Contactez-moi pour une séance diagnostic de 20mn offerte.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.